BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 10 décembre 2012

Joël Noël




 Dans ses histoires "tout est entièrement fictif, donc vrai", assure Odile Kennel, de Vathiménil.

Je connais le Père Noël. C'est notre voisin. Il s'appelle Joël Citroën, et il habite au 119. Nous, on habite au 121, et les numéros devraient suivre, mais après avoir relevé tous les numéros de la rue, j'ai compris qu'ils étaient en ordre de nombres impairs d'un côté, et de nombres pairs de l'autre. Je vérifierai les autres rues, car rien ne prouve qu'elles soient pareilles ; les adultes ne sont pas toujours logiques.

J'ai dit à Papa que je savais à quoi m'en tenir au sujet du Père Noël. Que je savais qui il était, tout ça. Il n'a pas eu l'air tellement surpris. J'ai ajouté que ce serait sûrement sa dernière tournée : il est si vieux et si maladroit ! Et l'alcool n'arrange rien. Je voulais lui parler de ce reportage sur les SDF qu'on avait vu à la télé, l'hypothermie et tout ce qui s'en suit, mais il m'a interrompu. Il a dit que le Père Noël ne pouvait pas mourir et que ce n'était pas un poivrot. En sortant, il s'est retourné pour dire que le Père Noël du supermarché qui était saoul tous les soirs n'était pas le vrai… Mon père est mon père et je l'aime, mais il me prend pour un crétin ! Qui pourrait croire une seconde que ce vieux maigre comme un clou est le Père Noël !

Monsieur Citroën s'est attaché à sa cheminée pour la nuit, comme les alpinistes dans Premier de Cordée, de Roger Frison-Roche. Je suis un peu rassuré. Tout à l'heure, il a roulé sur toute la pente du toit, il a failli tomber. C'est à ce moment-là que Maman m'a appelé pour manger. Quand je suis descendu pour dîner, il gesticulait nerveusement, lançait ses jambes comme s'il marchait dans le vide. Évidemment, lui, c'est le Père Noël, et il s'est assuré à l'aide de guirlandes électriques rouges et vertes. Je me demande s'il aura assez chaud, son costume de feutrine rouge n'est pas épais, et la fourrure de sa capuche est en coton. Pour les bottes, ça a l'air d'aller ; les gants aussi.

Papa a dit que c'est bizarre que le voisin n'enlève pas son Père Noël, alors qu'on est déjà en janvier. Je hausse les épaules et j'ouvre la bouche pour répondre que c'est lui le Père Noël et qu'il fait ce qu'il veut, vu qu'il est congés, mais mes parents parlent déjà d'autre chose.

Maman a piqué sa crise ce matin, à vouloir fouiller partout dans mes affaires. Elle disait que ça sentait, que je pourrais jeter mes restes de nourriture, changer la litière de mon hamster, et a-è-rer. Elle a ouvert la fenêtre en grand, l'a refermée aussitôt et est descendue sans me dire au revoir ni repousser la porte.

Les pompiers sont venus aujourd'hui : ils ont détaché Monsieur Citroën de sa cheminée au bord du toit. Papa m'avait interdit de quitter ma chambre, et il avait fermé mes volets, mais j'ai tout vu à travers les persiennes. Le Père Noël sentait très mauvais. Je les ai entendus dire qu'il était mort depuis six ou sept semaines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...