BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mardi 11 septembre 2012

Le rouge-gorge et la Bergeronnette


Un jour, le Rouge-Gorge demanda à la Bergeronnette de lui prêter sa petite robe et son petit turban pour aller voir ses parents. La Bergeronnette prêta sa robe et le petit turban.
Quand le Rouge-Gorge revint, elle alla réclamer son bien, mais celui-ci lui dit :
- Je ne te rendrai ta petite robe et ton turban que si tu m'apportes la grappe de raisin pendue à la Vigne.
Elle alla à la Vigne et lui dit :
- Donne-moi la grappe de raisin pour que je l'apporte au Rouge-Gorge, qui me rendra ma petite robe et mon petit turban.
Mais la Vigne lui dit :
- Tu n'auras la Grappe de Raisin que lorsque tu m'apporteras la petite Eau de la Source.
Elle alla à la Source et lui dit :
- O ma tante Source, donne-moi ta petite Eau, que je la porte à ma tante Vigne, qui me donnera la Grappe de Raisin, que je porterai au Rouge-Gorge, pour qu'il me rende ma petite robe et mon petit turban.
La Source lui dit :
- Je ne te donnerai la petite Eau que si tu m'amènes les joueurs de tambour et de flûte pour jouer près de moi.
La Bergeronnette alla chez les musiciens, mais ils lui dirent :
- Nous n'irons jouer près de la Source que lorsque tu nous auras porté un agneau.
Elle alla trouver un berger et lui dit :
- Donne-moi un agneau, ô mon oncle, pour que je le porte aux musiciens qui joueront près de la Source, qui me donnera la petite Eau pour la Vigne, qui me donnera la Grappe de Raisin pour le Rouge-Gorge, qui me rendra ma petite robe et mon petit turban.
Mais le berger lui dit :
- Je ne te donnerai un agneau que si tu m'apportes un pot de lait aigre et un plat de blé en bouillie et arrosés de miel et de beurre.
Alors la Bergeronnette alla au village. Elle trouva les femmes qui versaient le blé cuit dans les plats et le lait aigre dans les pots.
Elle leur dit :
- Votre vache s'est détachée, le veau tête sa mère et tous vos moutons se sont sauvés.Les femmes laissèrent là le blé tout chaud et les pots de lait aigre. La Bergeronnette prit un plat de blé et un pot de lait aigre, les porta au berger, qui lui donna un agneau pour les musiciens. Les musiciens jouèrent près de la Source. La Source lui donna la petite Eau pour la Vigne, qui lui donna la Grappe de raisin pour le Rouge-Gorge, qui rendit à la Bergeronnette sa petite robe et son petit turban.


***

Raconté par Jema'a, ancienne esclave du Sultan Moulay Hasan
Tiré des Contes et Légendes du Maroc
Recueillis à Marrakech et traduits par la Docteresse Légey



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...