BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


jeudi 17 mai 2012

Le garçon qui criait au loup





 Il était une fois un jeune berger qui gardait tous les moutons des habitants de son village. Certains jours, la vie sur la colline était agréable, et le temps passait vite. mais parfois, le jeune homme s'ennuyait : il n'avait rien d'autre à faire qu'à regarder les moutons brouter l'herbe du matin au soir....

Un jour qu'il s'ennuyait particulièrement, il grimpa sur la colline qui dominait le village et il hurla :
- Au loup ! Un loup dévore le troupeau !
A ces mots, les villageois bondirent hors de leurs maisons et grimpèrent sur la colline pour chasser le loup. Mais ils ne trouvèrent que le jeune garçon qui riait comme un fou de son bon tour. Ils rentrèrent chez eux très en colère, tandis que le berger retournait à ses moutons en riant toujours.
Environ une semaine plus trad, le jeune homme qui s'ennuyait de nouveau grimpa sur la colline et   se remit à crier :
- Au loup ! Un loup dévore le troupeau !
Une nouvelle fois, les villageois se précipitèrent pour le secourir. Mais arrivés sur la colline, ils ne trouvèrent pas de loup. Le berger était tout seul et se moquait d'eux. Furieux de s'être faits avoir une deuxième fois, ils redescendirent au village.
le berger prit ainsi l'habitude de leur jouer régulièrement son tour.
Il grimpait sur la colline et criait :
- Au loup ! Un loup dévore le troupeau !
Et chaque fois, les villageois bondissait sur la colline pour trouver le berger qui riait comme un fou !
Enfin, un soir d"'hiver, alors que le berger rassemblait son troupeau pour le ramener à la bergerie, un vrai loup approcha des moutons...
Le berger eut grand peur. Ce loup semblait énorme, et lui n'avait que son bâton pour se défendre... Il se précipita sur la colline et hurla :
- Au loup ! Un loup dévore le troupeau !
Mais pas un villageois ne bougea...
- Encore sa vieille farce ! dirent-ils tous. S'il y a un vrai loup, eh bien ! Qu'il mange ce menteur de berger !
Et c'est exactement ce que fit le loup.

La morale de cette histoire c'est que si on ment fréquemment, vos proches ne vont plus vous croire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...