BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mardi 28 février 2012

La chouette

- Hou, Hou, Hou, Houuuuu, Houuuuu.
Sylvie dans son lit n’en menait pas large. Elle se retourna et se dit qu’elle avait rêvé, que, non, non, non, elle n’avait rien entendu.
Mais pourtant, qu’elle était donc cette ombre qui se faufilait sous sa porte, ne serait-ce pas, par hasard, le fantôme qui avait fait "Hou, Hou, Hou", et que, en fin de compte, oui, oui, oui, elle avait bien entendu ?!!!
Sylvie, n’y tenant plus, sauta d’un bond de son lit et ouvrit la porte d’un coup. Et là, elle vit… elle vit… Maman qui venait lui dire bonsoir.
- Et bien que fais-tu donc là debout dans le noir ? demanda Maman étonnée et inquiète de voir la mine défaite de sa fillette.
- Maman, dit Sylvie, il y a un fantôme qui fait des Hou, Hou, Hou uuuu… depuis tout à l’heure et il allait passer sous la porte alors, j’ai voulu le surprendre en ouvrant tout d’un coup.
Maman pris Sylvie dans ses bras et lui expliqua ceci :
- Voilà, pour le fantôme, c’est mon ombre que tu as vue dans le couloir et qu’il t’a semblé voir passer sous la porte,regarde.
Et Maman lui montre comment cela c’était produit. Sylvie fût rassurée, mais dit à Maman :
- D’accord pour le fantôme, mais pour les Hou, Hou, Hou uuuuu alors ?
Maman pris Sylvie par la main, éteignit la lumière et alla jusqu’à la fenêtre qu’elle ouvrit toute grande. La lune était toute ronde et éclairait les arbres du petit bois derrière la maison.
A nouveau, Maman lui dit de regarder très attentivement et sans faire de bruit. Sylvie se concentra et tout à coup elle entendit le fameux Hou, Hou, Hou uuuuuu. Maman lui montra sur une branche une tête tout blanche en forme de cœur avec deux beaux yeux tout ronds et grands ouverts.
- Tu vois, c’est une chouette Effraie, et sur l’autre branche là-bas, une chouette Chevêche toute marron et plus loin, sa cousine, moins visible, la chouette Hulotte. Ce sont elles qui, quand le soir tombe, se racontent les péripéties vécues les nuits précédentes.
Tout à fait rassurée, Sylvie donna un énorme bisou à Maman et dit :
- C’est normal que j’ai eu un peu peur, elles ont quand même de drôle de nom ces chouettes ! Hein ? Sylvie retourna se coucher et fit un joli rêve tout rempli de chouette "revêche", de chouette "culotte", et de chouette "effrayante" mais qui ne lui faisait plus peur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...