BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


jeudi 2 septembre 2010

Madame Biscornue


Il était une fois une petite vieille dame biscornue. A moins que ce ne soit une vieille petite dame biscornue ou bien une vieille dame petite et biscornue. peu importe.
Les enfants du quartier l'appelaient Madame Biscornue, comme ils avaient toujours entendu leurs parents et leurs grands-parents avant eux, certainement, et même s'ils ne savaient pas exactement ce que ça voulait dire.
C'est parce qu'elle est un peu cabossée, avait dit une maman un jour, mais les enfants n'étaient pas satisfaits car, normalement, on dit cela d'une voiture et puis, la maman, n'avait pas l'air très sûr. En fait, elle ne s'était jamais posé la question, qu'elle avait trouvé saugrenue, c'est-à-dire bizarre, et même un peu ridicule, et avait dit cela pour dire quelque chose.
Mme Biscornue avait toujours été là, elle l'avait toujours connue. Elle habitait une petite vieille maison saugrenue, euh, biscornue, pardon.
Saugrenue aussi, car on se demandait ce qu'elle faisait là, entourée par de grands immeubles. Mais, elle aussi, avait toujours été là, bien avant que les grands immeubles ne sortent de terre et ne se mettent à pousser comme des champignons. Peut-être y avait-il autour d'elle plein de vieilles maisons, avant. Mme Biscornue marchait dans la rue, toujours aux mêmes heures, aux mêmes moments. Elle croisait les petits enfants à la sortie de l'école. Elle ne leur disait pas bonjour, mais son visage s'éclairait d'un grand sourire en les voyant. un bon et beau sourire, bien qu'un peu... biscornu.
Un jour, les enfants ne la croisèrent pas. Mais ce jour-là, ils virent dans le petit jardin, devant la masion, des tapis, des armoires, des oreillers, des matelas, des lampes, des draps, des rideaux, dse commodes et une petite, vieille, très vieille poussette d'enfant (un peu cabossée). Il y avait beaucoup de bruit dans la maison qui devait pourtant être vide. Quel remue-ménage ! ça cognait, ça tapait, ça vrombissait, quel curieux animal devait s'agiter là-dedans ? Que se passe-t-il ? se dirent les enfants. Peut-être Mme Biscornue fait-elle son grand nettoyage de printemps ? dit une maman (celle qui avait dit qu'elle était un peu cabossée). De printemps ? mais nous sommes exactement le jour de l'automne ! protestèrent les enfants. Et bien voilà ! c'est exactement ça. Mme Biscornue est un peu saugrenue, c'est-à-dire bizarre, elle fait son grand nettoyage d'automne. Et, effectivement, à ce moment, elle apparut sur le seuil, grise de poussière et couverte de toiles d'araignée, appuyée sur un balai. On aurait dit une sorcière, mais son visage s'éclaira d'un grand sourire en voyant les enfants. Un bon et beau sourire, un peu biscornu. Et en voyant la petite, vieille, très vieille poussette d 'enfant (un peu cabossée), les enfants comprirent que Mme Biscornue avait été un jour, elle aussi, il y a très longtemps, une maman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...