BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mercredi 31 mars 2010

Achille, le poisson d'avril

Achille, dans son bocal, tourne en rond. C'est parce qu'il a l'estomac dans les talons. Si l'on peut parler ainsi pour un poisson. Mais ce n'est pas n'importe quel poisson, Achille : c'est un poisson d'avril. Tout lui est permis.
Si vous l'aviez vu tourner, tourner, dans son bocal, dimanche dernier ! Il narguait tous les poissons de papier qui restent accrochés seulement une journée. Et dans le dos, encore. Bon, d'accord, ils nous font bien rire. Mais le soir venu, ils n'ont plus qu'à mourir, jetés dans la corbeille à papiers. Tandis qu'Achille, lui, a encore toute une vie devant lui. Comme autrefois, le petit poisson d'or, il va faire la bonheur d'Isidore, le petit garçon à qui il a été offert pour sa fête. Il a sûrement des pouvoirs magiques, fantastiques. Il lui offre tout ce dont il rêve, mais en rêve seulement. Ainsi, toutes les nuits, Isidore fait de merveilleux rêves d'enfant, qu'il raconte tous les matins à ses parents.
La première nuit, il était à bord de la station Mir et réussissait à al conduire loin, très loin de la terre, au fin fond de l'univers, là où elle se transformait en poussière d'étoiles, ce qui est toujours mieux que de finir au fond d'un océan. La deuxième nuit, il avait les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. la troisième nuit, il chevauchait Achille transformé en dauphin géant, tout au fond de l'océan.
- Mange, dépêche toi, ne traîne pas, répondent-ils. Tu veux vraiment être en retard à l'école ?
Isidore se sent incompris, ce n'est pas le rêve chez lui. Alors, le quatrième jour, il demande à Achille :
- Fais moi rêver le jour, pas seulement la nuit, je t'en prie. Fais-moi faire le tour de la terre, pour voir si elle tourne bien rond, je t'en prie, petit poisson.
La nuit suivante, Isidore dort. la nuit est noire, sans étoiles, son sommeil est lourd, sans rêves.
Le jour suivant, Isidore dort toujours. A l'école, il rêve, il n'arrive pas à se réveiller, il est très fatigué. Pendant un mois, ça se passe comme ça. Achille est peut-être vexé, il ne veut plus rien changer. Et puis, un jour, c'est le mois de mai. Et tout redevient comme avant. Et il faudra attendre un an pour savoir si c'est vraiment au mois d'avril que les poissons comme Achille ont des pouvoirs magiques, fantastiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...