BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


samedi 13 février 2010

N'y a-t-il que disputes et chicanes ici?


La cime dissimulée dans les nuages, le Mont-Olympe, se dresse majestueusement. Un étroit sentier sinueux serpente à flanc de montagne et grimpe au-delà des nuages. Une jolie forêt de bouleaux blancs se dresse au bout du sentier. Au milieu de cette forêt se blottit une charmante maison de cristal.
Cupidon, confortablement assis dans cette demeure de cristal, contemple pensivement le paysage enneigé. Les bouleaux blancs recouverts de givre scintillent au soleil. Cupidon est triste. Les nouvelles qui lui parviennent le chagrinent.  Disputes et chicanes sont-elles donc l'unique réalité ?
Et les bonnes nouvelles, font-elles partie de ce monde ? Amitié, bienveillance et générosité existent-elles encore ?
Cupidon doit savoir ! Il veut en avoir le cœur net. Il prend avec lui son arc, sa flèche et son carquois magiques, puis s'envole au loin.
Il voit deux fillettes en grande discussion. Il atterrit sans faire de bruit et, dissimulé derrière un buisson, tend l'oreille.
-Ma meilleure amie m'a dit que je suis stupide, sanglote la fillette blonde.
- Toi, stupide ! s'exclame la fillette rousse. Moi, je te trouve intelligente !
-Vraiment ? S'étonne la fillette blonde, tu trouves ?
-Je ne te l'ai peut-être jamais dit avant, mais oui !
Cupidon sourit. Il est content. Ici fleurit l'amitié. Il récolte les fleurs du mimosa et les met dans son carquois.
Il s'envole plus loin, puis aperçoit un garçonnet en sanglots. Un autre garçonnet s'approche. Cupidon atterrit doucement et écoute, dissimulé derrière la clôture.
-Pourquoi tu pleures ?
-J'ai faim ! Pleure le petit.
-Tu sais quoi ! s'écrie le premier, j'ai justement une bonne collation ! Viens ! On va la partager !
-Oh! Merci ! Comme tu es gentil, dit le garçonnet en séchant ses larmes.
Cupidon est tout heureux ! Vraiment, il se passe de belles choses ! Ici encore fleurit l'amitié. Cupidon récolte les fleurs du mimosa, les met dans son carquois et continue son chemin.
Par une fenêtre, il entrevoit une sœur et son petit frère. Le petit frère a l'air terrorisé. Cupidon atterrit et se cache sous la fenêtre.
-Maman ! crie le petit frère où es-tu ? Je t'ai perdue !
-Mais non ! dit la grande sœur, Maman arrive bientôt. Je suis là. Tu peux compter sur moi.
-Ne t'en vas pas ! Supplie le petit frère, ne me laisse pas tout seul !
-Je reste avec toi, répond doucement la grande sœur. Allons nous amuser avec nos jouets !
Cupidon est content de voir qu'ici aussi fleurit l'amitié. Il récolte les fleurs du mimosa et les met dans son carquois.
Cupidon continue de récolter les bonnes nouvelles partout où il va. Cependant il doit aller les cueillir car elles sont discrètes et timides. Il recueille tellement de mimosa que son carquois est maintenant plein à craquer.
Il retourne donc à sa maison de cristal. Il vide son carquois et contemple sa récolte. Elle est très abondante. Cupidon est satisfait car il a pu constater que l'amitié occupe une place importante dans ce monde.
Mais que faire avec toutes ces belles fleurs ? Cupidon ne va quand même pas garder toutes ces fleurs de mimosa pour lui tout seul, il n'est pas un égoïste ! Il désire partager sa récolte de bonne nouvelles. Mais comment ? Tiens ! C'est bientôt la Saint-Valentin, fête de l'amitié. S'il donnait ces fleurs aux enfants ? Non, impossible ! Car les fleurs fanent très rapidement. Oui, mais avec un peu de magie il pourrait transformer ces fleurs en des cadeaux plus durables !
Cupidon, tout heureux de son idée géniale, tend son arc magique et une flèche tout aussi magique fonce à toute allure dans les mimosas. Une pluie d'étincelles multicolores surgit, un brouillard pastel enveloppe les fleurs, et lorsque le tout se dissipe, les mimosas ont fait place à de nombreux jouets !
Cupidon met tous les jouets dans son carquois magique puis s'envole. À la demeure de chaque enfant, il se glisse par l'entre-toit, et, se faufilant par le grenier, se dirige vers la trappe. Cupidon ouvre la trappe, et très doucement, vole vers le salon. Là, sous un joli bouleau blanc tout décoré de cœurs rouges et de rubans dorés, il dépose un cadeau.
Ainsi, recommence Cupidon, jusqu'à ce que tous les enfants aient reçu leur jouet.
Finalement, sa mission accomplie, Cupidon, retourne au Mont-Olympe, le carquois vidé et le cœur léger. Les enfants pourront toujours compter sur lui pour passer une belle Saint-Valentin.
Cupidon
Mont-Olympe
M1M 0S1
Texte issu de : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...