BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mardi 23 février 2010

Naissance du peuple


Au commencement de la vie sur terre, Le Grand Esprit décida de créer les humains.
Cela se passait bien avant l'invasion des barbares européens. Comme Il n'en avait jamais fait, il se dit que ce devait être assez facile : un bon four et de l'argile feraient l'affaire. Il se mit à l'ouvrage et construisit un four assez grand.
Il trouva au bord du Mescacébé (Mississippi) la meilleure des argiles, fine et pure. Il fit un premier modelage, assez grossier, il faut bien l'avouer ! Il l'enfourna et fit chauffer doucement le four car Il avait peur que son modèle soit brûlé. Après un temps assez long, Il sortit son premier sujet.
Malheureusement, il n'était pas assez doré, trop blanc, tout pâle et si laid !
Il se dit : "Pas grave, je vais recommencer !" et Il le jeta au loin !
Le pauvre homme atterrit dans ce qui devait devenir l'Europe et il peupla cette région.
Nullement découragé, Il recommença en s'appliquant mieux et l'enfourna.
"Cette fois, se dit-il, je vais faire un feu plus fort et il sera bien cuit et doré à point !"
Malheureusement pour lui, son feu était beaucoup trop fort et le sujet, bien qu'il soit beau, était tout carbonisé!
"Dommage, se dit-il, il était beau au moins celui-là! Si je maîtrise mieux le feu, il sera parfait !"
Et Il le jeta au loin ! Celui-ci atterrit dans ce qui devait devenir l'Afrique et peupla cette région.
Comme Il avait maintenant de l'expérience en modelage, son modèle était magnifique. Il en était vraiment fier. Il s'appliqua vraiment pour bien maîtriser le feu, car il était fatigué de recommencer toujours !
Tout se passa à merveille, il était doré à point et vraiment très beau.
Il décida de lui donner les qualités des animaux existants : la force de l'ours, la douceur de la colombe, la fidélité du chien, la patience de la tortue, etc.
Et comme Il en était tellement content, il lui insuffla son amour pour Mère Nature.
Il chercha le meilleur endroit pour lui et décida de le placer dans l'Île de la Tortue, qui deviendra plus tard l'Amérique du Nord. 

***
Christophe Colomb l’a nommé l’île de la Tortue en 1492, mais elle était habitée depuis plusieurs siècles par des Amérindiens venus de Floride, les Arawaks.
Leur nom veut dire "mangeur de farine" (manioc).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...