BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mercredi 4 novembre 2009

A la recherche du sommeil perdu


Madame Marmotte était en train de faire ce qu'elle avait de mieux à faire en plein hiver : elle dormait.
Elle ne faisait pas que ça, elle rêvait aussi. De quoi ? Elle rêvait qu'elle dormait. Qu'elle était en train de s'enfoncer dans un bon matelas. Et que rien ne pourrait la sortir de là. Et pourtant...
Le bon matelas se contorsionna, se souleva, se tordit, et l'éjecta de son lit.
- C'est donc ça, se réveiller en sursaut ? se dit la marmotte. Cela ne m'était jamais arrivé. Quelque chose de très grave a dû se passer, pour que je me réveille ainsi. C'est mon instinct de mère, je le sens, qui m'a tirée du lit.
Quelque chose de grave, en effet : un de ses enfants aussi était réveillé. Ce qui n'était, non plus, jamais arrivé. Charlotte, sa fille, était même en train de mettre sa chambre sens dessus dessous, elle semblait chercher quelque chose partout.
- Que cherchez-tu ?
- Je cherche le Sommeil, dit Charlotte, l'air catastrophé, je l'i perdu.
- Ciel, dit madame Marmotte en tordant de désespoir sa chemise de nuit, il faut absolument la retrouver. Quel déshonneur pour notre famille, tu as perdu le trésor que nous nous transmettons de mère en fille, ce que nous avons de plus cher, ce qui fait notre renommée, et de plus, en plein hiver !
Toute la marmaille est bientôt réveillée. Toute la maison est bientôt retournée, de la cave au grenier. Le papa, en pyjama, tout ébouriffé, a eu bien du mal à sortir de son coma. Au début, il était complétement ralenti, et incapable de gronder sa fille. Mais maintenant, il est très agité. Il vaut mieux l'éviter. Charlotte va se cacher, dans un petit coin noir, sous l'escalier. Et là, miracle, elle tombe nez à nez avec... le Sommeil !
Qui lui murmure à l'oreille :
- Relax, Charlotte, calme-toi, cette bande d'agités ne risque pas de nous trouver.
- Mais où étais-tu passé ?
- je me reposais, dit le Sommeil, dans ce petit coin noir sous l''escalier. Et puis, je l'avoue, je suis farceur, j'aime bien me cacher !
- Charlotte a disparu ! s'écrient en chœur ses frères et sœurs.
Et toute la famille abandonne à contrecœur la recherche du Sommeil pour trouver la petite fille. Ils ne tardent pas à la trouver, lovée dans son petit coin, les yeux fermés. Et la famille Marmotte, enfin, épuisée, s'endort en tas sous l'escalier.
Du même coup, elle a retrouvé le sommeil, et son honneur, pour tout l'hiver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...