BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mardi 20 octobre 2009

Le vilain petit castor


La famille castor est en pleine construction
Tout le monde s'agite, vite, très vite.
Dans la rivière en colère, on construit un barrage par ci, une digue par là.
- Quelle famille de travailleurs ! s'exclame une bande de paresseux qui paressent par là. Ils sont gentils, mais ils ont beau empêcher l'eau de passer, si elle est passée par ici, elle arrivera bien à repasser par là.
- Dis maman, comment on construit une digue ? demanda un petit castor.
- Tu ne vois pas que c'est avec des branches ? lui dit son frère.
- Dis maman, comment on coupe le branches ?
- A ton avis, pourquoi tu as des dents en avant ?
- ça suffit, les enfants, gronde le père castor. Venez plutôt nous aider à construire la digue de castor junior.
Tout le monde s'y met, grands-parents, parents, oncles, tantes et neveux. Et dans cette famille, il y a toujours un nouveau neveu. Il n'est pas là, depuis bien longtemps. C'est le jeune oncle qui l'a adopté. Il avait l'air si malheureux, tout seul dans la nature. Il cherchait désepérément un terrier.
- Un terrier ? Un terrier ! Tu vas venir travailler, nous aider, oui, lui a dit le grand-père.
Déjà les vieilles tantes marmonnaient sur son passage:
- D'où sort-il, celui-là ? Vous avez vu sa fourrure ? sa fourrure !
- Et ses pattes ? Et ses pattes ! Même pas palmées
- Et sa queue ? Et sa queue ! même aps aplatie
- Je ne sais pas où il l'a trouvé. Il est très mal élevé. on lui avait bien dit qu'il ne lui apporterait que des ennuis. il ne fera jamais partie de la famille.
Et depuis quelques temps, vraiment, il n'y a plus rien à en tirer, il est toujours en train de faire la grasse matinée. Ou alors, il dort debout toute la journée.
Un jour, de drôles d'animaux, debout sur leurs pattes arrière, couverts de fourrure eux aussi, mais pas complétement, se promènent le long de la rivière.
- Ce sont des hommes, chuchote le jeune oncle à son petit protégé. Eh, tu dors !
- Oh , disent les hommes, vous avez vu ? Une marmotte au milieu des castors !
C'est ainsi que la famille castor en pleine construction apprit que le vilain petit castor était en réalité... une pauvre marmotte en pleine hibernation !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...