BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 5 octobre 2009

Le prince sans rire


Au royaume de la rigolade, Jean était un petit prince un peu raté. Oh, il avait bien l'air d'un vrai petit prince, avec ses joues roses, ses yeux bleus et ses cheveux blonds et bouclés. Le problème, n'était pas là, le problème était qu'au palais du rire, depuis sept années, on s'interrogeait. Ses parents, ses onze frères et sœurs ne cessaient de se demander :
- Qu'a-t-elle pu oublier ?
"Elle" ? La Fée Cabossée, bien sûr, sa marraine, ainsi nommée à cause de la bosse qu'elle avait sur le nez. Qu'avait-elle pu oublier en se penchant sur son berceau, pour que Jean ne rit jamais ?
Quand on lui demandait, la fée levait sa baguette au ciel en disant :
- Est-ce que je sais ?
Depuis qu'il allait à l'école, c'était encore pire, surtout en classe de rire où il était toujours le bon dernier. Mlle Canular, la maîtresse, ne savait plus quoi inventer. Jean avait beau raconter lui-même des histoires drôles à mourir de rire, toute la classe se roulait par terre, mais pas lui. Et les histoires des autres semblaient être d'un ennui pour lui... M. Cépadrôle, le surveillant, marchait de long en large, les mains derrière le dos, l'oeil méchant. Il avait un grand nez et une grande barbe et tous les autres riaient à son nez et à sa barbe, mais pas Jean. Mlle Chatouille et Mlle Gratouille, les maîtresses de travaux pratiques, n'arrivaient à rien non plus, malgré tout leur savoir-faire.
Mais un jour, une petite nouvelle arriva à l'école, accompagnée par le clown de service :
- Bonjour, je vous présente Charlotte Larigolote, votre nouvelle amie.
Il ne comprit pas pourquoi la classe entière se tordait de rire, c'est que, dans son dos, Charlotte faisait à elle toute seule un véritable concours de grimaces. La classe entière sauf Jean, bien sûr, allez-vous me dire. Vous voulez rire ? Hélas non, allez-vous répondre. Et pourtant si, le miracle s'ccomplit : le petit prince sans rire sourit, puis doucement se mit à rire, à rire, de plus en plus fort, si fort que les murs de la classe se mirent à trembler. C'est qu'il avait sept ans de rire à rattraper. Et personne ne savait comment l'arrêter ! Ses parents, ses onze frères et sœurs et tous les professeurs ne le reconnaissaient pas. Il était encore plus beau quand il riait.
La Fée cabossée, vexée, s'en alla sur la pointe des pieds. Et, à l'heure qu'il est, tout le royaume en rit encore, même Jean. Surtout Jean...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...