BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 26 octobre 2009

La lumière rasante


Attention ! L'hiver approche à pas de loup et, avec lui, le risque de rencontrer la lumière rasante augmente. C'est une lumière particulière. Elle se faufile partout, sous une porte, à travers les fenêtres. A la fin d'une belle journée d'automne ensoleillée, elle découpe des ombres immenses, qui peuvent devenir vivantes, mais surtout, comme son nom l'indique, elle est très coupante.
On raconte que, si on la rencontre, le risque est grand car elle est aiguisée comme le fil d'une épée. Elle est d 'autant plus dangereuse qu'elle est trompeuse : elle est belle, non pas comme le jour mais plus encore que le jour. C'est aussi comme ça qu'on la reconnaît, à simplement la croiser on en a le souffle coupé, on peut rester pendant des heures devant un paysage découpé par la lumière rasante. Il faut se laisser aller, porter, envelopper, alors elle peut passer sur vous sans laisser de traces.
Les enfants le savent bien, ils sont prévenus et font très attention. Pourtant, ce soir, alors que les arbres s'allongent, démesurés, ils se disent qu'il faut bien rentrer mais sont effrayés à l'idée de la rencontrer. Ils marchent en silence, tête baissée, poings serrés, à pas de loups, ils font des ruses de sioux pour l' éviter, ils ont si peur de se faire prendre.
Mais arrivent le moment et l'endroit où ils doivent finir par se séparer. Chacun pour soi, chacun chez soi, on ne va pas jouer à je te raccompagne, tu me raccompagnes jusqu'à la nuit tombée. Tous les soirs, l'un d 'entre eux est désigné pour être le dernier. Ce soir, c'est le tour de Toto.
Quelle n'est pas leur stupeur quand ils le voient arriver le lendemain matin : mais ! Toto ! Il a la boule à zéro ! Il s'est fait attaquer par la lumière rasante. La rumeur fait très vite le tour de l'école...
- Mais non, idiots ! les rassure Toto, c'est ma maman qui m'a rasé, j'avais des poux et elle en avait assez, on n'arrivait pas à s'en débarrasser. Je vous plais ?
Les enfants ont soulagés, ce n'est pas encore pour cette fois, mais ils feront de plus en plus attention, ils inventeront chaque soir de nouvelles ruses de sioux, car l'hiver approche à pas de loups.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...