BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 26 octobre 2009

Amélie et Halloween


Un vieux châle noir de sa grand-mère, un chapeau pointu en carton noir, du rouge sur les joues, du noir sur les paupières, du noir sur les lèvres, voilà Amélie prête à faire le tour du quartier.Quand Sarah, Ben, Xavier et Alice viennent la chercher ce 31 octobre, Amélie est on ne peut plus impatiente. Elle rit. Un rire nerveux lié à la préparation, à l'excitation du bel effet du maquillage, à la perspective de la récolte.
Un coup de sonnette. "
- Voilà, je prends mon balai. J'arrive. Au revoir maman.
Amélie court. Elle ouvre la porte, elle la ferme. Elle est déjà dehors.
Les cinq enfants descendent la rue. Ils ont décidé de procéder de manière systématique. Du bas vers le haut à l'aller, du haut vers le bas au retour. La rue parallèle, de l'autre côté de l'avenue ensuite.
Ils atteignent la première maison au bas de la rue. Dring, dring...
- Des bonbons ou un sort !

- Oh mes enfants je n'ai pas de bonbon, même pas un bout de chocolat. A mon âge, les bonbons ça n'a plus d'intérêt…

Amélie lève son balai, écarquille les yeux.
- Alors, ce sera un sort…
Elle rit de bon cœur. Aussitôt, une toile d'araignée s'élève entre les enfants et la vieille. En son milieu, une énorme araignée. "Oh" Tous, les enfants, la vieille, poussent le même cri. La vieille referme vite sa porte. Les enfants s'en vont sans un mot. Amélie ne rit plus. Dring ...

- Des bonbons ou un sort !

- Voici des bonbons les enfants. Amusez-vous bien.

Plusieurs fois le même scénario se reproduit. L'incident de la toile d'araignée semble oublié. Dans le panier de Ben, s'amoncellent sucettes, chocolats, caramels, barres chocolatées, nougats, bonbons mentholés, bonbons aux fruits. Dring...

- Des bonbons ou un sort !

- Mais je n'ai rien. Rien pour vous.

C'est au tour de Xavier de réagir.
- Alors ce sera un sort.
Xavier sautille en agitant les mains. La femme ferme sa porte. Les enfants poursuivent leur chemin. Plusieurs maisons. Plusieurs bonbons. De nouveau c'est au tour d'Amélie de parler. Dring...
- Des bonbons ou un sort !

- J'ai pas de bonbons. Allez-vous en les mômes…

Amélie lève son balai, écarquille les yeux, sourit. "
- Alors, ce sera un sort.
Aussitôt une toile d'araignée s'élève entre les enfants et le malabar. En son milieu, une énorme araignée noire. "Oh". Tous, les enfants, le malabar poussent le même cri. L'homme referme vite la porte. Les enfants s'en vont. Xavier tremble un peu.

- Bizarre… La prochaine fois qu'on refusera, laissez-moi réessayer…
- D'accord Amélie.

Les enfants poursuivent leur chemin. Plusieurs maisons. Plusieurs bonbons. Dring...

- Des bonbons ou un sort !

La jeune femme ne réagit pas. Ben répète plus fort.

- Des bonbons ou un sort !

- Je ne veux pas de colporteur à ma porte.

Amélie lève son balai, écarquille les yeux.
- Alors, ce sera un sort.
Aussitôt une toile d'araignée s'élève entre les enfants et la femme. En son milieu, une énorme araignée noire. "Oh". La femme referme vite la porte. Les enfants s'en vont. Sarah et Xavier sont pâles. Ben a les joues empourprées.

- C'est fini Amélie. Plus de sort, tu m'entends. On rentre chez nous…

Amélie, Sarah, Ben, Xavier, Alice se partagent les bonbons et chacun rentre chez soi. L'année suivante, ils se contentèrent de dire en passant de maison en maison :
- Des bonbons s'il vous plaît.
Et "Dommage" lorsque la réponse était négative. A partir de ce jour, Sarah, Ben, Xavier et Alice veillèrent à ne pas se fâcher avec Amélie. Amélie quant à elle ne se confia jamais à propos d'un certain 31 octobre…




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...