BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


vendredi 28 août 2009

Mais où est donc Ornicar ?

Dans la forêt lointaine, on entend le hibou. Coucou hibou, coucou hibou. On n'entend même que lui, pour l'instant.
- Je prends un x au pluriel, dit-il fièrement.
Un caillou tombe du ciel et lui dit :
- Moi aussi.
- Coucou ! dit le coucou
- Toi tais-toi, on n'a pas besoin de toi
- Moi aussi, dit un beau bijou brillant.
A-t-il été perdu là par quelque jolie maman ?
- Et moi et moi et moi disent le chou, le joujou et le pou, réunis par hasard, dans la clairière.
Et le genou ne dit rien car on n'a jamais entendu un genou parler, mais il n'en pense pas moins, quoique, avez-vous déjà vu un genou penser ? Non plus. Et pourtant :
- Moi aussi, dit le genou.
Le hibou lève les yeux et voit qu'il appartient à une jolie petite fille.
- Comment t'appelles-tu ? Claire ?
- Pourquoi je m'appellerais Claire ?
- Et pourquoi pas ?
- Non, je m'appelle Pétula.
- Ah ! Et que fais-tu là, Pétula, au beau milieu d'une clairière, avec ton chou, ton joujou et ton pou ? demande le hibou.
- Je fais l'école buissonnière.
Et elle tourne la tête, de l'air de quelqu'un qui n'a pas que ça à faire.
- Bon, que toux ceux qui prennent un x au pluriel lèvent le doigt. Ah non, c'est vrai, vous ne pouvez pas, alors mettez-vous en rond autour de moi. Et maintenant, qui peut répondre à cette question : mais où est donc Ornicar ?
Un silence profond tombe sur la clairière, en même temps que baisse la lumière. Le hibou est très inquiet pour Pétula, il se penche vers le coucou, qui n'a rien à faire là mais est toujours là où on ne l'attend pas :
- Elle est bizarre, tu ne trouves pas ?
- Quoi ? dit le coucou, tu n'as jamais vu une enfant qui joue ?
- Non, répond le hibou, et elle joue à quoi ?
- A la maitresse, voyons, c'est évident !
- Ah bon
- ha ha ! je plaisantais, dit Pétula à cet instant, je disais juste mais-où-et-donc-or-ni-car, vous comprendrez plus tard
- Mis, pris au jeu, le hibou lève le doigt, enfin, comme il peut :
- Ornicar est vexé, il se cache dans son terrier, depuis la rentrée
- Comment ? Ornicar existe vraiment ? s'étonne Pétula. Moi qui ai toujours rêvé de le rencontrer !
A ce moment, Ornicar arrive en sautant dans la clairière. C'est un joli petit lapin blanc.
- Oui, je suis vexé, dit-il, on n'a pas encore parlé de moi depuis la rentrée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...