BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


lundi 8 juin 2009

Pomme de reinette et Tapigri

Ils étaient deux grands amis, Pomme de reinette et Tapigri.
On dit, qui se ressemble s'assemble. Pourtant, l'une était une petite grenouille verte et l'autre un grand cheval gris. Mais la plus belle amitié n'empêche pas de se disputer.
Tout partit du plus gros défaut de Tapigri : il était si gourmand qu'il ne se contentait pas de l'herbe de son champ et demandait à son amie de lui apporter les bonnes grosses pommes du jardin d'à côté, pour les croquer. Les pommes à terre, bien entendu, car il ne lui demandait tout de même pas de sauter pour les décrocher. La pauvre se donnait déjà assez de mal pour les rouler sur l'herbe mouillée.
Un jour, pourtant, où elle était très énervée, une réflexion de Tapigri la fit bondir :
- J'en ai assez d'être une bonne poire, cria-t-elle. Et toi, que fais-tu pour moi, au nom de l'amitié, qui nous lie ?
Mais le lendemain, elle vit qu'elle avait été punie : Tapigri, le cheval gris, gris comme l'acier, gris comme le nuage d'orage, était devenu blanc en une nuit.
- C'est à cause de moi, pleura Pomme de reinette, il s'est fait du souci !
- Mais non, la rassura Renaud le crapaud, ce n'est pas lui, il a été remplacé par un autre cheval, tout blanc, blanc comme la neige, comme le sable blanc, comme le nuage de beau temps. Tapigri est parti... à la boucherie
- Coâ ?
Oui, Renaud le crapaud a entendu le propriétaire dire que Tapigri était trop gros, qu'il ne valait plus rien.
- Et voilà, se lamenta Pomme de reinette, je lui avais bien dit. Tout est fini.
- Pas encore, dit Ouragan le cheval blanc.
- Mais comment allons-nous faire, avec toutes ces barrières ?
- Sauter !
- Si haut ?
- Monte sur mon dos ! dit Ouragan en s'agenouillant.
Et il se mit à voler par-dessus les barrières. Ils ne tardèrent pas à repérer Tapigri dans un autre champ. Mais lui ne pouvait sauter parce qu'il avait trop mangé. Rien à faire, il avait beau galoper ventre à terre, impossible de décoller. Alors Ouragan appela à la rescousse son vénérable arrière-arrière... arrière-grand-père, Pégase en personne, qui leur donna un petit coup d'aile et aida Tapigri à décoller. Même s'il retombait un peu lourdement, ils réussirent à s'enfuir de champ en champ, loin du propriétaire. Et ils disparurent tous les trois dans un tourbillon de poussière, Tapigri ayant juré, en crachant par terre, qu'il ne mangerait plus de pommes de toute sa vie entière.

***
Image : Tourne la tête vers la gauche pour apercevoir la grenouille

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...