BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


mardi 14 avril 2009

Le deuxième soleil


Il y a quelque temps, je ne sais si vous l'avez remarqué, mais la Terre s'est arrêtée de tourner. ça s'est fait tout doucement, elle a ralenti, ralenti puis est restée coincée. C'était très embêtant. Pour le jour et la nuit, pour l'hiver et l'été, on a eu chaud et ça a jeté un froid.
Les savants ont bien essayé de se glisser au centre de la terre, dans les volcans, pour parler au coeur directement mais il n'en est sorti qu'un long grondement terrifiant, elle a craché le feu et sa colère. Elle s'est plainte que, si le Soleil avait rendez-vous avec la Lune, elle n'avait jamais rendez-vous avec personne, que personne ne s'occupait d'elle, ne faisait attention à elle, un vrai caprice de star qui refuse de tourner. Un comble pour la Terre !
Elle a exigé pas moins que la création d'un deuxième soleil, un soleil rien que pour elle, qui n'aurait jamais rendez-vous avec la lune mais avec elle et seulement elle.
Parmi les savants, il y avait une jeune savante qui s'appelait Eugénie et qui, heureusement, connaissait un bon génie, car parfois la science ne suffit pas.
- Comment t'appelles-tu ? lui avait-elle demandé, quand elle l'avait rencontré, la première fois
- Je m'appelle Leciel, en toute simplicité.
- Leciel, pourrais-tu aider la terre ?
- Ah ! ne te prends pas pour Aladin. Tout seul, je ne peux rien, tu ne connais pas mon slogan publicitaire, je vois : "Aide-toi, leciel t'aidera".
- Mon bon génie, dit Eugénie, exauce-nous, il nous faudrait un deuxième soleil.
- Oh là ! Tout doux, dit le génie Leciel On n'a rien sans rien. Je ne peux pas promettre la lune, et encore moins un deuxième soleil. Il va falloir que vous fassiez ce que je vous dirai : c'est à vous, les hommes, de trouver ce deuxième soleil, il existe, il est en chacun de vous, il brille dans votre coeur, dans votre ardeur au travail, je vous guiderai.
Pendant quelques années qui lui semblèrent passer à la vitesse de la lumière, Eugénie fit ce que le génie lui avait dit. Elle obéit. Et tous les autres aussi.
Et la terre, satisfaite, se remit à tourner tranquillement, sans s'arrêter, parce que chacun y avait mis du sien.
Et la terre, chaque jour, avait rendez-vous avec des milliers de soleils.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...