BIENVENUE

Des petites histoires à retrouver avec plaisir ou à faire découvrir à vos enfants


jeudi 19 février 2009

L'élection des Miss Sirène


- Pardon ? L'élection des miss Irène ?
- Non, non, des miss Sirène. Comment ? Vous n'êtes pas au courant ? Mais c'est le plus grand événement !
- Ah, je ne suis plus dans le coup, dit le vieux mérou.
- Mais si, les miss Sirène 2009. Elles remontent des abysses, pour l'occasion. Chaque année, le peuple des sirènes élit ses six reines. Six reines de beauté.
- Mais alors si six sirènes sont reines, toutes les autres, que deviennent-elles ? Et pourquoi six et pas trente six, après tout ?
- Car chez elles, vous pensez bien, il n'y en a pas qu'une, dont la beauté puisse surpasser celle de toutes les autres, les sirènes sont si naturellement belles qu'ils n'ont jamais réussi à en élire moins que six.
En cette année 2009, au fond des océans, tout un monde, virevoltant, tourbillonnant, s'agite. Tout le peuple de la mer se pâme devant ces beautés concentrées en un seul lieu, au cœur même de l'océan, justement.
Les hommes ne connaissent ni le lieu, ni l'heure. S'ils sont observateurs, ils peuvent apercevoir au-dessus de la mer comme une lueur. C'est le rayonnement de leur beauté, la lune vient y mêler son pâle halo pour les mettre en valeur. Les hommes savent seulement que juin est le mois traditionnel pour élire les plus belles. Cette nuit-là elles n'ont pas besoin de chanter, pour cela il existe d'autres festivités, l'académie des sirènes, mais ceci est une autre histoire.
Cette nuit-là, le chant des sirènes est muet, leur chant, c'est juste leur beauté. Leurs cheveux, comme de longues algues souples dans les flots, leurs yeux, dans lesquels se perdraient des matelots. Leurs gestes sont gracieux…
- Vous en parlez bien, dit le mérou. Ah ! Si j'avais quelques années de moins !
- Et on dit que si un marin se trouve dans les parages et qu'il aperçoit cette lueur, alors il n'aura plus jamais à avoir peur, car la mer deviendra son amie, pour la vie.
- Mais, à propos, qui êtes-vous, demande le mérou, à qui ai-je l'honneur ?
- Je suis un de ceux-là, j'en suis même le roi, et je suis votre nouveau voisin, dit fièrement le marin au mérou. Mais chut, regardez, les voilà.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...